Communiqué de Presse du SNU National suite à l’émission les Infiltrés…

  •  
  •  
  •  
  •  

Paris, le 6 février 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

SUITE DE L’EMISSION « LES INFILTRES » : DU REMUE MENAGE A POLE EMPLOI

Depuis l’émission « les infiltrés » sur France 2 vendredi 1er février, c’est le branle-bas de combat au sein des Directions de Pôle Emploi.

 

Quelques exemples des messages que reçoivent les agent-es, par leur hiérarchie :

« Merci à ceux qui l’ont vu, et qui en sont d’accord, de bien vouloir me faire part de leur ressenti sur l’émission « les infiltrés », diffusée sur France 2, vendredi soir».

« Le procédé journalistique de réalisation m’apparait pour le moins partial et orienté, voire choquant vis-à-vis du personnel et du respect dû à la mission de service public confiée à Pôle emploi ».
« Au motif d’illustrer que les conseillers de France seraient dans l’incapacité à effectuer leur mission, le mode opératoire utilisé par le réalisateur manque d’objectivité et est bel et bien spécieux».

« Le reportage ignore les modalités d’accueil à distance que nous développons pour se focaliser sur l’accueil physique qui peut offrir un caractère spectaculaire à certaines périodes de l’année, et dans certains bassins d’emploi ».

 

« Suite à l’émission de vendredi soir, il me parait important que vous ayez une attention particulière sur vos zones d’Accueil et d’Entretiens dès lundi matin et probablement pour les quelques jours suivants, certains demandeurs, se sentant laissés pour compte, pourraient venir exprimer leur mal être dès la première heure ».

 

« Vous le savez tous, les effectifs de Pôle emploi, s’ils sont nécessaires, ne peuvent résoudre la situation du chômage qui n’est que l’expression de la situation économique du pays ».

 

 

Le reportage de France 2 semble créer des remous et un gros malaise, dans les Directions de Pôle Emploi.

 

Les Directeurs de la région filmée vont très vite être conviés à une réunion de « calage ». Le reportage ayant laissé transparaître beaucoup trop de distorsions entre le travail « prescrit, le travail réel et la charge mentale réellement induites.

Il semblerait que les 2 Directeurs et Directrices filmé-es dans le reportage, risquent d’être sur sellette…

 

Le SNU Pôle emploi FSU, a reçu de nombreux témoignages positifs de l’émission d’agents et agentes. Tous et toutes s’accordent pour dire, qu’ils et elles se reconnaissent pleinement dans la réalité décrite et les conditions de travail dégradées à Pôle Emploi.

 

Le SNU Pôle emploi FSU sera très vigilant aux éventuelles représailles et/ou sanctions, dont  nos collègues pourraient faire l’objet. Nous sommes déjà présents à leur côté tant au niveau régional que national.

 

 

 

 

 

PS : ce communiqué est transmis ce jour au ministre du travail, de l’Emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

 

 

 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •