Gdd & Bi-Compétents : Le CHSCT Lorrain lance une expertise

  •  
  •  
  •  
  •  

Nancy, le 7 février 2017

Puisque la Direction n’écoute ni les représentants du personnel, ni ses agents GDD et Bi-compétents, le SNU a voté POUR (et mettra en œuvre) un :  RECOURS à une EXPERTISE Extérieure sur TRAJECTOIRE GDD 

 

Le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des salariés, d’améliorer les conditions de travail, et de veiller à l’observation des prescriptions réglementaires.

 

Le CHSCT Pole-emploi du territoire lorrain est consulté sur un projet important portant sur la trajectoire d’évolution de l’activité indemnisation de l’établissement Grand Est, projet qui modifie les conditions d’hygiène et de sécurité et les conditions de travail.

 

Ce projet décrit le contexte, les enjeux, la méthode sur la thématique d’évolution de la charge de travail de l’activité indemnisation et des conséquences induites en  termes de l’effectif (au global et par agence). Le projet prévoit notamment une réduction des effectifs d’environ 50%, de l’activité indemnisation: l’effectif actuel de 783 agents passerait à 467 agents fin 2017. Ce projet concerne  près de 75 implantations.

Les impacts potentiels du projet auraient des conséquences au-delà de la seule activité indemnisation, l’activité placement pourrait être impactée (arrêt des planifications des agents bi-compétents…), de même les interfaces entre les deux activités placement-indemnisation sera impactée.

L’organisation du travail (adéquation charge/ressources, pilotage de l’activité, gestion des compétences…) ainsi que la mobilité fonctionnelle interne (recentrage, arrêt de certaines activités)  seraient impactées par ce projet et les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés seraient modifiées.

 

Considérant qu’il s’agit d’un changement important des conditions de travail qui concerne un nombre significatif de salariés, le CHSCT du territoire lorrain de Pole-emploi Grand Est décide de recourir à une expertise.

 

Vote POUR unanime des membres du CHSCT Lorrain SNU CFTC FO CGT CFDT

Peut-être qu’ainsi, les alertes émises par un cabinet extérieur et par le SNU Grand-Est en CE et dans les CHSCT de Lorraine, Alsace et Champagne seront entendues !

Nb : les élus CE ont également voté la mise en justice la Direction pour délit d’entrave (le secrétaire du CE (cfdt) doit mettre en œuvre la décision unanime des élus !)

 

 

  •  
  •  
  •  
  •