Mutuelle d’entreprise- la copie est à revoir

  •  
  •  
  •  
  •  

6 juin 2014, Nancy

LETTRE OUVERTE

Monsieur le Directeur Régional,
A l’heure ou chacun d’entre nous finalise la déclaration de revenus 2013, tout le monde peut constater un des impacts de la loi dite « ANI ».
Ainsi cette année, la part de la cotisation patronale « mutuelle » est intégrée au montant des revenus.
Pour rappel, l’adhésion à cette mutuelle est obligatoire, quelque soit la situation rencontrée par l’agent.
Ce désagréable constat doit être mis en parallèle avec ce que vivent certains agents de Pôle emploi.
Le SNU LORRAINE ne peut que se féliciter que Pôle emploi propose à ces salariés une mutuelle avec des prestations de qualité.
Cependant, la refiscalisation de la mutuelle n’est pas compatible, de notre point de vue, avec l’obligation d’y adhérer.
Au vu des ces nouvelles données financières, un salarié doit avoir le choix du montant qu’il souhaite investir pour sa complémentaire santé. Il doit avoir le choix de l’organisme auprès duquel il adhère.
De plus, certains agents n’ont même pas besoin d’une mutuelle, car bénéficiaire de celle de leur conjoint. Ceux là se voient donc payer chaque mois une mutuelle qu’ils n’utilisent pas, et les voilà maintenant dans l’obligation de l’intégrer dans les revenus perçus.
Nous l’avons déjà dit, nous le répétons aujourd’hui :
Cette situation n’est pas acceptable.
Il est donc urgent d’intervenir auprès des autorités compétentes pour que les agents concernés aient la possibilité de sortir de l’adhésion obligatoire.
Les délégués syndicaux et représentants du personnel – SNU POLE EMPLOI LORRAINE

  

  •  
  •  
  •  
  •