Réorganisation de la Direction Régionale Grand Est: Avis défavorable !

  •  
  •  
  •  
  •  

 

 

ORGANISATION de la DIRECTION Régionale Grand Est
Les élus SNU-FSU ainsi que tous les autres élus CE rendent un avis négatif !

Par 18 Voix CONTRE (SNU-FSU, CFDT, CFTC, CGT, FO) et 1 ABSTENTION (CGC), les élus CE ont clairement manifesté leur désaccord avec le projet de nouvelle organisation de la Direction Régionale Grand EST !

 

la déclaration SNU FSU lors du CE du 13 Septembre 2016

 

Dans le cadre de la consultation sur le projet de nouvelle organisation de la Direction Régionale, les élus du personnel SNU-FSU au CE rendent un avis défavorable.

Certes la Direction a semblé être réceptive à nos alertes et nous avons constaté un certain nombre d’avancées (dont la réalité devra être vérifiée notamment en commission de suivi régionale).

Mais :

  • Pour obtenir que la Direction entende et consente à accepter nos propositions d’améliorations, il aura fallu avoir recours à un cabinet d’expertise imposé par certaines organisations syndicales dont le SNU-FSU
  • Nous restons opposés à ce projet issu d’une réorganisation territoriale imposée aux agents des 3 Directions Régionales et menée au pas de charge.
  • Et nous estimons également que cette nouvelle organisation de la direction régionale Grand Est sera dangereuse à terme pour les agents, pour l’efficacité des échanges avec le réseau et pour le service à rendre aux usagers. En effet :

 

Ø  La Direction a posé le principe du maintien des implantations de sièges des ex-DR de Nancy et Reims mais jusque quand ? A moyen terme aucun n’engagement ferme n’a été pris.

Ø  La direction a également posé comme principe que le réseau (les DT et les agences) ne serait pas impacté. Mais comment penser que la réorganisation de la DR ne va pas impacter le réseau ? Nous pouvons légitimement craindre une dégradation du lien de proximité entre le réseau et une structure de décision régionale éloignée des territoires.

Ø  La Direction semble sous-estimer également le gâchis humain que ce projet va constituer pour tous les agents qui se voient être déqualifiés, rétrogradés ou ballottés d’une activité à une autre.

Ø  Etc.…etc.  (cf. tous les arguments développés par le SNU pendant les séances d’informations sur le dossier)

 

Face à tous ces constats, à l’absence de garanties réelles données par la Direction et au caractère imposé, politique et précipité de cette fusion des régions, nous sommes tenus de rendre un avis défavorable.

 

UN AVIS DEFAVORABLE et UNE VIGILANCE PREMONITOIRE ?

Force est de constater que l’actuelle Direction, qui a pour mission de monter le projet et de le mettre en route (avant peut-être de passer la main ? si on en juge le fait que 2 voire 3 DRA sur les 4 initialement nommés sont déjà partis du Grand Est ou sont en partance…) n’aura pas attendu longtemps pour nous montrer son intérêt pour le dialogue social et son intérêt pour un accompagnement de qualité de tous ceux qui auront à subir une mobilité professionnelle ou qui le souhaiteraient.

 

En effet, la dernière version du calendrier social reçu le lendemain même du CE nous interpelle :

 

Puisque la commission de suivi régionale ne se réunira que 3 demi-journées en 2016

 

–          Le 19 Septembre Matin  (La réunion prévue le 27 Septembre disparaîtrait !?)

–          Une commission de suivi prévue en octobre (demi-journée)

–          Une dernière en décembre (demi-journée)

Voilà tout! Avant l’arrivée d’un nouvel organigramme officiel nominatif et effectif au 01/01/2017

Le SNU est fortement surpris entre le discours apaisant, constructif, empreint de bonne volonté et la mise en œuvre d’un processus qui pourrait relever plus d’une simple chambre d’enregistrement paritaire que d’un véritable exercice de dialogue social au bénéfice des collègues.

 

A SUIVRE …

Les élus et le représentant SNU-FSU au CE:

  • Ludovic LOUIS
  • Fabrice MAZZALOVO
  • Nordine FATTANI
  • Jenny REICHERT
  • José SANCHEZ
  • Soraya BENABDELLAZIZ
  • Patrice FONTAINE

 

  •  
  •  
  •  
  •