Communiqué de presse – Suicides à Pôle Emploi

  •  
  •  
  •  
  •  

19 septembre 2013 – Paris

 

Communiqué de Presse

SUICIDES A POLE EMPLOI :

METTRE UN TERME A CES ACTES DE DÉSESPOIR

Suite au suicide d’un cadre survenu dans un contexte professionnel, le 12/09/2013, la Direction Générale de Pôle Emploi convoque dans l’urgence les délégué-e-s syndicaux centraux à 09h30 demain, Vendredi 20/09/2013 le matin.

Pour le SNU Pôle Emploi, cette réunion, même si elle est tardive étant donné que le nombre de suicides depuis 5 ans s’élève à 17 agents dont 3 cadres supérieurs en l’espace de 6 mois, doit aboutir à des décisions concrètes en vue de protéger les personnels et d’éviter de nouveaux drames.

Dans un premier temps, nous serons attentifs au diagnostic de la situation et aux propositions et qu’avancera la DG de pôle emploi dans ce contexte grave. Mais, il va de soi, que pour le SNU Pôle Emploi, première organisation syndicale, cette réunion ne suffira pas à répondre au mal être croissant des agent-e-s et à la dégradation continue des conditions de travail que nous constatons et dénonçons depuis la création de pôle Emploi.

Malgré nos multiples actions depuis 5 ans, où nous portons des revendications et propositions réalistes tant au sein de la Direction Générale que des ministres du travail successifs, la prévention des risques psycho-sociaux est restée lettre morte à Pôle emploi.

Dans un contexte de chômage de masse, et donc d’une augmentation exponentielle des charges de travail, il y a urgence à agir dans l’intérêt du personnel mais aussi des usager-e-s.

Le SNU Pôle Emploi ne se contentera pas de déclarations remplies de bonnes intentions, mais exige des mesures à la hauteur de la situation.

Fait à Paris le 19/09/2013

Le SNU pôle-emploi FSU

  •  
  •  
  •  
  •