CE Grand Est du 30 juin- Déclaration SNU Grand Est

  •  
  •  
  •  
  •  

Strasbourg, le 30 juin 2016

Les élus SNU Grand Est ont entamé le CE en lisant cette déclaration…

DECLARATION DU SNU-FSU au CE Grand Est du 30 juin 2016

 

Puisque nous sommes réunis ce jour pour aborder la nouvelle organisation de la Direction Régionale Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, le SNU-FSU tient à vous rappeler ici son opposition à tout ce qui pourrait contribuer à un apauvrissement des liens de proximité entre le réseau et les services support et à une mise en danger des collègues concernés.

 

Des dizaines de collègues vont être pleinement impactés par cette réorganisation tant sur leurs champs d’activités que sur leurs compétences, leur expertise et leur carrière professionnelle.

 

Et même si, nous l’avons bien compris, cette régionalisation s’impose à nous, il incombera à la Direction de faire en sorte que chaque salarié s’y retrouve pleinement dans la mesure où ce n’est ni un choix de leur part, ni la conséquence de mauvais résultats ou d’une performance comparée qui a tendance à prendre de plus en plus d’importance dans l’établissement (avec les effets négatifs  sur le personnel que cela induira à terme sur les managers et les salariés).

 

Pour ce faire, les élus SNU-FSU au CE Grand Est seront particulièrement attentifs à vos propositions d’aménagement et de résolution des situations individuelles lors d’une commission de suivi, qu’avec d’autres, nous avons exigée, et attendront les conclusions éclairées et expertisées en termes de Conditions de Travail et de Risques Psychos sociaux des 3 CHSCT avant de rendre notre avis.

 

Il en va également pour nous, d’éviter une distension entre le réseau et les services de la DR – ce qui, au final, ne pourrait que nuire au Service Public de l’Emploi.

 

Un service public de l’emploi déjà potentiellement menacé si l’on en croit ce que l’on va également nous présenter à propos des MSAP et de leur maillage territorial.

 

En effet, ces services low-cost de 1er niveau auront de quoi inquiéter le personnel si après avoir organisé la réorganisation des DR comme vous le faîtes en ce moment, on les met en perspective avec la réorganisation du réseau qui nous a été annoncée le 1er juin par le DG.

 

Mais tout comme pour l’automatisation, la fin de la double compétence, la disparition des A2S, le développement du digital et la mise à distance des usagers, le SNU-FSU aura l’occasion de revenir en instance CE, DP ou CHSCT pour vous faire part de ses alertes, des inquiétudes des salariés et de leurs exigences.

 

LE SNU GRAND EST

Strasbourg, le 30 juin 2016

  •  
  •  
  •  
  •